Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Au bonheur des gares de la Petite Ceinture

5 janvier 2018 16:00
108 0

A l’instar du Poinçon, l’ensemble des stations de la Petite Ceinture, la ligne de chemin de fer qui jusqu’à l’entre-deux-guerres faisait le tour complet de Paris, est aujourd’hui remis en service au-dessus des voies désaffectées : Le Hasard ludique, porte de Saint-Ouen ; La Recyclerie, porte de Clignancourt ; Gare jazz à La Villette, La Flèche d’or, gare de Charonne… La Mairie a demandé une étude sur la transformation de la gare d’Avron, porte de Montreuil, et l’ancienne gare d’Orléans-Ceinture, boulevard Masséna, doit, à l’horizon 2019, se transformer en lieu consacré à l’alimentation durable pour y « cultiver et se cultiver » dans le cadre de l’opération « Réinventer Paris ». Seize stations en tout. Dont quatre à l’ouest de la capitale sont utilisées par le RER, et une, celle de Passy, est depuis belle lurette un resto chic des beaux quartiers.

Barbichette, piercing à l’oreille gauche, sac Rains, Vincent Merlet saute de son vélo ­vintage Peugeot gris. La nouvelle gare de la porte de Saint-Ouen, dont il est l’un des trois corefondateurs, est à son image. Travaillée. Avant ça, la gare a servi à tout : ­cinéma pendant la seconde guerre mondia...

En savoir plus

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0