Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Edouard Philippe aux macronistes

8 juillet 2017 16:41
58 15
Edouard Philippe aux macronistes

Standing-ovation, à plusieurs reprises. A voir l'accueil réservé au premier ministre Edouard Philippe à la convention de La République en marche (LREM) à Paris samedi, c'est à se demander si le chef du gouvernement ne pourrait pas voler la vedette au président de la République Emmanuel Macron. Dès son apparition dans le grand hall surchauffé du Paris Event Center, des drapeaux à l'effigie du mouvement ainsi que des drapeaux français et européens se sont agités. Acclamé presque autant qu'Emmanuel Macron candidat lorsqu'il tenait meeting de la campagne présidentielle. «Vous avez réussi ce qu'on disait impossible, gagner la présidentielle et les législatives, tout ça avec le sourire. Vous pouvez être fiers de ce qui a été fait, chapeau!», a félicité Edouard Philippe, ex-maire Les Républicains du Havre.

Trois jours après son discours de politique générale, le premier ministre a une nouvelle fois souligné l'important renouvellement de la classe politique et la diversité du gouvernement. «C'est du jamais vu, un exploit extraordinaire!», a-t-il vanté, évoquant une «majorité stable et claire».

En savoir plus

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 15
BIGOUDI XIV

7 octobre 2017 17:26

La seule question est de savoir combien de temps vont ils marcher au pas...derrière BFM: Business France Macron....La pyramide inversée et la démocratie participative, là aussi copiées sur quelqu'un d'autre comme tout le reste, ayant cessé des l'élection de BFM et sa prétendue "novpolitique à l'extrême centre"!

Sasha91

7 octobre 2017 15:57

Que Macron et Philippe se dépêchent de faire passer leur projet car le sédatif macroniste ne fera pas effet durant 5 ans .... et la colère de ceux qui auront plongé risque d'être explosive quand ils se réveilleront ...

Zéro pointé

7 octobre 2017 15:05

Oh mon gars, il faut s'assoir et se coucher de temps en temps, soit s'asseoir sur ses beaux principes et se coucher face à plus fort que soi !

MULHOUSE

7 octobre 2017 19:17

Edouard Philippe aux macronistes : «il faut rester en marche !»... en rangs serrés derrière moi et qu'aucune tête ne dépasse !!!Est ce que les marcheurs descendront aussi les Champs Elysées jeudi prochain ?

Jérome Jacquet

7 octobre 2017 08:17

Après cette fin de semaine, il semble que ce soit " en marche arrière "

Yaka51

7 octobre 2017 18:39

Les macaronistes sont comme les cyclistes, s'ils s'arrêtent ils tombent ! Et à mon avis cela ne pas tarder !

Beldo

7 octobre 2017 06:59

Supprimer la taxe d'habitation ?? or 50% des foyers fiscaux ne la payent déjà pas Elle sera payée par l'impôt qui est déjà concentre sur 20% des foyers fiscaux et les 80% restant ne payent soit rien ou presque rienCe qui signifie aussi qu'on a la le principal gisement de notre chômage avec l'excès de taxes et de charges sociales on fait le lit du chômage de masseL'impôt est injustement repartit puisque beaucoup de foyers fiscaux ne participent pas à l'effort collectif or selon la déclaration des droits de l'homme chacun doit le faire selon ses moyens de façon proportionnelle, et 40 ans de socialo communisme ont concentré les taxes su ceux qui réussissent et se donnent du mal, de plus ceux aui ne payent rien touchent beaucoup c'est injuste et contre productifEn pillant ainsi la richesse produite pour entretenir une sphère publique inactive et des oisifs on détourne de l'investissement productif les moyens qui dévraient y étre destinés, on as sache l'investissement où on le fait fuire ailleurs loin de l'enfer fiscalQuand on a compris tout cela on prend des mesures utiles pour nous serrer de 40 ans de communisme Les anciens pays de l'est l'ont fait nous pouvons aussi le faireAlors marchons

Draenig

7 octobre 2017 17:19

Et oui, comme dans l'armée, marquer le pas est toujours de la marche, et au pas cadencé, même si on fait du sur place. Et le pas cadencé, c'est ce qui convient aux députés franchisés de l'établissement Macron and Co ! Pour des élus dont très peu ont connu le service militaire, cela un petit air de nostalgie...

Carlotine

7 octobre 2017 01:07

Je ne pense pas qu'ils resteront très longtemps en marche ! ... A force d'être pris pour des billes, ça va peut-être les faire réfléchir !

ALBATROS92

7 octobre 2017 00:27

j'ai bien peur qu'ils vont nous faire marcher....!

roca001

7 octobre 2017 09:57

Il serait bon de compléter: Edouard Philippe aux macronistes : «il faut rester en marche !», pour continuer de nous faire marcher.

julia marguerite

7 septembre 2017 22:17

Bientôt en uniformes ,quand on entend Aurore Berger on pense qu'ils tournent en rond sans pouvoir faire demi-tour !!!!!!!!!!!!!

Oskar Lafontaine

7 septembre 2017 22:23

"Il faut rester "en marche', évidemment, puisqu'il y en a pas mal qui se sont pris un siège...de député et qu'ils ne veulent déjà plus "marcher", et surtout pas marcher dans des combines, mêmes cousues d'un fil d'une autre couleur que le blanc.

didier bernadet

7 septembre 2017 18:28

D'après des chefs de Cabinet bien informés, il va leur acheter un stock de tapis de marche pour leur permettre de rester en marche sans avoir à connaitre la destination...

twotwo02

8 juillet 2017 16:41

Avec le coup de bouc contre le Gal de Villiers,pas sur Qu'en Marche reste en cadence.Les Français ont horreur que l'on emploie la perfidie comme un moyen d'expression : Ce risque de devenir En marche arrière,de devoir supporter ces manières sulfureuses d'autant que son auteur s'exprimait en commission parlementaire.Une cabale INSUPPORTABLE dans la résultante du show politique, interpelant sur la forme engagée,quant au fond : RV dans 1 an après un exercice budgétaire.