Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Emmanuel Macron accuse ses adversaires de «céder à la surenchère»

21 avril 2017 11:28
46 0
Emmanuel Macron accuse ses adversaires de «céder à la surenchère»

La menace rôdait. Finalement, le terrorisme sera parvenu à s'infiltrer dans cette campagne présidentielle. Jeudi soir, sur les Champs-Élysées, un attentat revendiqué par Daech a provoqué la mort d'un policier. Sur RTL ce vendredi, Emmanuel Macron a réagi appelant chacun à s'atteler à un «esprit de responsabilité dans cette période extrême». «Il ne faut céder en rien à la panique, ne céder en rien à l'instrumentalisation qui pourrait être tentée», a poursuivi le candidat. «Ceux qui nous attaquent n'ont pas à décider de qui nous sommes: un peuple vivant, un peuple libre, un peuple qui a un avenir car il le construit», a-t-il ajouté lors d'une déclaration solennelle prononcée à la mi-journée depuis son QG de campagne.

Insistant sur le «choix d'avenir» que représente selon lui la présidentielle, Emmanuel Macron a évoqué la menace terroriste comme un «défi moral et de civilisation». «Notre génération doit relever ce défi en rassemblant, en nous rassemblant, en construisant une unité autour d'un projet progressiste»...

Lire aussi: Brigitte Macron: "Les Français sauront désormais quels moyens sont mis à ma disposition"

En savoir plus

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0