Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

L'explication musclée de Mélenchon sur le Venezuela

20 avril 2017 15:07
20 0
L'explication musclée de Mélenchon sur le Venezuela

À trois jours à peine du premier tour de la présidentielle, le candidat de la France insoumise voudrait bien tourner la page de «la polémique bolivarienne» qui a surgi dans sa campagne, au moment où il s'est invité dans le quatuor de tête. En effet son programme «l'avenir en commun» comporte, dans le volet Outre-Mer, une proposition pour que la France rejoigne des structures de «coopérations régionales» pour favoriser les échanges de la Guyane et des Antilles avec le continent sud-américain. Il cite notamment l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (Alba) lancée par Hugo Chavez et ses alliés dès 2004. Alors que la situation s'est considérablement dégradée à Caracas lors de manifestations contre le président Maduro en place - trois morts sont à déplorer pour la seule journée du mercredi 19 avril - Jean-Luc Mélenchon se voit accusé de complaisance. «Je ne soutiens aucune dictature, nulle part dans le monde je n'ai soutenu de dictature. Je suis l'homme qui a des décorations pour avoir aidé les gens à sortir de prison sous les dictatures», a-t-il tranché ce jeudi, au micro de BFM.

«Il s'est passé à l'époque quelque chose qui m'intéressait beaucoup, qui était un gouvernement qui partageait la rente pétrolière avec le peuple et avec les pauvres, si bien que des millions de gens ont été sortis de la pauvreté. Mais je ne suis pas gouvernant du Venezuela. Je voyais un partage extr...

Lire aussi: Contre la «chienlit libérale», Mélenchon veut déferler sur les Champs-Elysées

En savoir plus

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0