Beyoncé, un album impudique et sans finesse

18 décembre 2013 17:32

36 0

Beyoncé, un album impudique et sans finesse

Et si le nouvel album de Beyoncé n'avait pour lui que son entrée fracassante? En s'affranchissant des codes du marketing traditionnel, elle a dévoilé jeudi son cinquième album studio. Mis en ligne sur iTunes sans promotion, ni annonce ni teaser, le disque a pris par surprise ses fans. La popstar n'a rien inventé. David Bowie avait préparé le même coup de théâtre, au début de l'année, pour marquer son grand retour. Cette tactique audacieuse a payé. Beyoncé s'est vendu à plus de 800.000 exemplaires en quatre jours. Un record absolu. Le disque, produit par les amis de la star (soit les plus grosses pointures du moment: Jay-Z, Timbaland, Justin Timberlake, Pharell Williams) n'a clairement rien à voir avec les précédents albums commerciaux de la chanteuse.

Pourtant, à l'écouter, il faut bien avouer qu'on s'ennuie un peu. Aucun morceau n'emballe vraiment. Les tubes sont rares (à part Pretty Hurts et Drunk in Love). Le son des synthés se traîne et le beat R'n'B dépouillé devient lassant à la longue, en se mêlant à des accents pop et électro un peu super...

En savoir plus

Pour la page de catégorie

Loading...