Les Brasiers de la colère à feu doux

14 janvier 2014 15:34

41 0

Les Brasiers de la colère à feu doux

Comme le récent Cartel de Rid­ley Scott, Les Brasiers de la colère, écrit et réalisé par Scott Cooper, coproduit par Ridley Scott et Leonardo DiCaprio, est un film «overcast». En français, cela signifie que même les seconds et troisièmes rôles sont tenus par des stars. Ainsi, Willem Dafoe apparaît en bookmaker gominé. Sam Shepard reprend son rôle de Mud, celui du vieux sage avec un fusil. Woody Harrelson, en caïd drogué, pervers et sociopathe, rappelle qu'il est un tueur-né. On retrouve aussi Forest Whitaker en shérif dans trois scènes pas franchement passionnantes. Voir ces grands acteurs jouer des personnages si peu consistants est agaçant. Ce signe extérieur de richesse donne au film un air prétentieux.

Tout comme la référence au Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino, revendiquée avec une fausse modestie qui parasite une intrigue qui n'en demandait pas tant. Celle de deux frères à l'horizon bouché dans la très peu riante bourgade de Braddock. Une banlieue ouvrière américaine sinistrée où l'us...

En savoir plus

Pour la page de catégorie

Loading...