: quand la F1 était plus dangereuse que le sexe

17 décembre 2013 12:30

17 0

: quand la F1 était plus dangereuse que le sexe

Cet exceptionnel champion, Polanski eut un jour envie de le filmer ; prit contact avec Frank Simon, un documentariste américain pour qu'il réalise un film qui aurait pour cadre le Grand Prix de Monaco 1971. Pendant trois jours, la caméra de Simon a donc suivi Stewart dans les coulisses et sur la piste de ce qui était alors un événement sportif et mondain incontournable.

Jeudi. Escortée d'Helen, sa splendide compagne, la star débarque sur le circuit. Derniers réglages sous le regard vigilant de Ken Tyrrell, le sorcier de la F1. Un tour de piste, caméra embarquée, Stewart au micro. Incroyable sensation de vitesse. La F1 élevée au rang d'un art et d'une science exacte...

En savoir plus

Pour la page de catégorie

Loading...