L'Ukraine tourne le dos à l'Union européenne

21 novembre 2013 14:29

16 0

L'Ukraine tourne le dos à l'Union européenne

A Kiev, la signature d'un important accord d'association avec l'Union européenne, prévu la semaine prochaine à Vilnius, n'est plus à l'ordre du jour. Le gouvernement ukrainien a en effet décidé jeudi de «suspendre le processus de préparation de l'accord» afin «d'assurer la sécurité nationale, relancer les relations économiques avec la Russie et préparer le marché intérieur à des relations d'égal à égal avec l'Union européenne». Quelques heures auparavant, le Parlement ukrainien avait rejeté tous les projets de loi qui auraient permis le transfert en Allemagne de Ioulia Timochenko pour s'y faire soigner. Victime d'une justice «sélective» et détenue depuis deux ans, l'ancienne premier ministre et égérie de la révolution orange, souffre d'hernies discales. Sa libération était l'une des conditions posées par l'UE pour la signature d'un accord. Kiev annonce en revanche que l'Ukraine va «relancer un dialogue actif avec Moscou» et les autres pays membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI) afin de renforcer avec eux les liens économiques et commerciaux.

Pour l'UE, qui a redoublé d'efforts et de mises en garde en vue d'un compromis, c'est un échec cuisant. Pour la Russie, c'est, après la Syrie, une nouvelle victoire diplomatique. Depuis l'été dernier, le Kremlin agite la carotte et le bâton pour dissuader Kiev de se rapprocher de l'Europe, promettan...

En savoir plus

Pour la page de catégorie

Loading...