Mort de Naomi Musenga, moquée par le Samu

11 juillet 2018 14:43

103 0

Mort de Naomi Musenga, moquée par le Samu

Six mois et demi après, le procureur de la République de Strasbourg a annoncé ce mercredi l’ouverture d’une information judiciaire pour « non-assistance à personne en péril » dans le cadre de l’enquête sur la mort de Naomi Musenga. La jeune femme de 22 ans, décédée le 29 décembre 2017 des suites d’une défaillance multiviscérale sur choc hémorragique, avait appelé le Samu qui avait refusé de lui porter assistance. L’enregistrement audio de l’appel avait provoqué l’indignation.

« Je procéderai dans les prochains jours à l’ouverture d’une information judiciaire du chef de non-assistance à personne en péril contre l’opératrice du centre des appels d’urgence et tous autres, ainsi que du chef d’homicide involontaire contre X », a indiqué le procureur de Strasbourg, Yolande Ren...

En savoir plus

Pour la page de catégorie

Loading...