Recevez les dernières nouvelles mises à jour continuellement sur les sujets les plus suivis avec NewsHub. Installez-le maintenant.

Le plan "Drive the future" présenté ce vendredi par Carlos Ghosn, PDG de Renault, vise 21 nouveaux véhicules en 2022 et une croissance des ventes de 40% à 5 millions d'unités. Priorité à la Chine, aux "SUV", aux modèles à bas coûts et au véhicule électrique ou hybride

6 octobre 2017 08:34
123 0

Après " Drive the Change ", "Drive the future" pour la période 2017-2022. Renault aime les slogans anglo-saxons ! Ce vendredi 6 octobre à 8 heures 30, Carlos Ghosn a annoncé à Paris La Défense "21 nouveaux véhicules " d'ici à 2022. Dont trois "SUV" supplémentaires qui n'existent pas aujourd'hui. Le PDG de la firme au losange a promis "une hausse des ventes de plus de 40% à plus de 5 millions de véhicules" (3,47 millions en 2016). Pour une croissance "rentable, durable et mondiale". Hors d'Europe, les ventes vont carrément " doubler" et les " bénéfices tripler ". Le constructeur français vise à cet horizon plus de 70 milliards d'euros de chiffre d'affaires (contre à peine 51,2 milliards en 2016), une marge opérationnelle de plus de 7% (6,4% l'année dernière) avec un plancher à 5% et un flux de trésorerie positif chaque année " pour assurer notre capacité à investir ". Le PDG s'engage à investir " 18 milliards d'euros " en recherche-développement sur six ans.

"Le constructeur français régional de 2005, dépendant d'un seul modèle la Megane et d'un pays la France, est maintenant une entreprise mondiale, profitable, résiliente, multipolaire, et elle le sera encore davantage d'ici la fin du plan", a ajouté Carlos Ghosn. Au menu de ce super-plan, le troisième...

En savoir plus

Partager sur les réseaux sociaux:

Commentaires - 0